View in English    Facebook    LinkedIn    Actualités    Liens    Site des anciens    Accès intranet    Contact    Documentation   
Formation
Accueil du site > Masters > Master Biorefinery Enseignements
ImprimerAjouter aux favoris

Master Biorefinery Enseignements

Domaine  : Sciences, Technologies, Santé
Mention  : Chimie
Orientation  : Chimie et procédés pour l’industrie
Parcours : Biorefinery Enseignements

Présentation

Le parcours doit permettre de connaître non seulement les moyens chimiques, physiques et biotechnologiques de transformer la biomasse (plantes, bois, algues) en ses composants (cellulose, hemicellulose, lignine) mais aussi de valoriser ces composants et les groupes fonctionnels des molécules en biocarburants et/ou en synthons chimiques. En effet, on peut utiliser la lignocellulose pour les biocarburants mais aussi des sucres, des huiles végétales et des produits riches en carbone et hydrogène tels que les terpènes pour synthétiser divers synthons et molécules plate-formes en chimie de base et en chimie fine. Le but est de savoir comment substituer ces molécules à celles issues de la matière non-renouvelable, voire comment générer de nouveaux produits, et en ce sens la formation s’inscrit dans la problématique actuelle de la « chimie durable ».

Par essence multidisciplinaire, le parcours comprend des notions de chimie et de biologie (surtout végétale) en mettant l’accent sur les catalyses (hétérogène, homogène et enzymatique), mais aussi des notions de génie des procédés chimiques, biologiques et biotechnologiques afin de pouvoir mettre en œuvre les réactions dans les conditions les plus « vertes » possibles en respectant la sécurité et l’environnement. A l’issue de la formation, l’étudiant saura concevoir des procédés adaptés à la transformation des composants végétaux pour produire les molécules recherchées en utilisant la méthode la meilleure en fonction des contraintes environnementales et du coût de production.

En s’appuyant sur deux ITE (IFMAS et PIVERT) et sur le pôle de compétitivités IAR, le parcours forme des chercheurs et ingénieurs capables de s’impliquer dans les problématiques de valorisation de la biomasse, d’innover dans les procédés de conversion et de contribuer au remplacement des procédés utilisant les ressources fossiles. Il n’est pas question de remplacer tous les procédés antérieurs mais de savoir reconnaître les « niches » justifiant la mise en œuvre de nouvelles réactions ou d’adapter aux molécules issues du traitement de la biomasse les réactions de synthèse. Depuis longtemps les laboratoires partenaires sont en contact avec des partenaires industriels nationaux et internationaux sur les thématiques traitées, ce qui garanti les emplois futurs.

Le master ayant vocation à demander le label Erasmus-Mundus auprès de la commission européenne, et donc à se développer chez nos partenaires européens (Italie, Grèce, …), les enseignements sont dispensés en anglais.

Télécharger la présentation du master Biorefinery Enseignements
Pour en savoir plus

Modalités d’admission

Le parcours Bio-Raffineries (Biorefinery) est ouvert aux étudiants voulant s’orienter vers les métiers de valorisation de la biomasse en énergie et/ou en synthons chimiques.

La formation est ouverte à un large éventail d’étudiants :

  • Étudiants des universités titulaires d’un M1 en chimie, biochimie ou procédés,
  • Élèves-ingénieurs en chimie de 3e année,
  • Étudiants étrangers entrant en M1 ou en M2 suivant le niveau,
  • Formation continue après validation des acquis professionnels et VAE,
  • Formation continue après validation des acquis professionnels et VAE.

Inscriptions au M2 :

Le recrutement est international et se fait sur dossier de candidature complété le cas échéant par un entretien. Après examen des dossiers par la commission d’admissibilité, les candidats admissibles sont convoqués à un entretien.
A l’issue des entretiens, le jury d’admission établit les listes principale et complémentaire.

Partenariats

Ce parcours s’appuiera sur les compétences reconnues du groupe Valorisation des Alcanes et de la Biomasse (VAlBio) de l’axe Catalyse Hétérogène de l’UCCS (Unité de Catalyse et de Chimie du Solide, UMR CNRS 8181) (http://www.uccs.univ-lille1.fr). Cette spécialité de master est la suite d’un point de vue enseignement du projet Européen FP7 Eurobioref (http://www.eurobioref.org/). Le master va donc bénéficier du consortium établi lors de ce projet européen et les différents partenaires sont autant de laboratoires d’accueil où les étudiants du master pourront effectuer leur stage de recherches.

De plus, au niveau régional, le parcours s’appuiera sur les compétences développées au sein de l’ITE Institut Français des Matériaux Agro-Sourcés (IFMAS, http://www.ifmas.eu/) soutenu par la société Roquette, et si on élargit l’aspect régional au « Grand Nord » dont Amiens et Compiègne, il s’adossera également à l’ITE Picardie Innovations Végétales, Enseignements et Recherches Technologiques (PIVERT, http://www.institut-pivert.com/actualites-pivert/) soutenu par les sociétés Novance, Sofiprotéol, ARD, etc… et au pôle de compétitivité « Industrie et Agro Ressources » (IAR, http://www.iar-pole.com/).

Le master a vocation à demander le label Erasmus Mundus. Pour ce faire, nous avons d’ores et déjà identifié des partenaires académiques internationaux dont les compétences sont complémentaires au site lillois chez qui le master sera dupliqué afin de spécialiser les étudiants dans des domaines différents (i.e. catalyse hétérogène, extraction de la matière végétale, utilisation des ressources marines, etc …). Ces partenaires sont l’université de Thessalonique (http://www.auth.gr/en) et l’université de Bari (http://www.uniba.it/english-version).

Contact

Responsable de la formation :
Mickael CAPRON
mickael.capron@univ-lille1.fr
Tél : 00 33 (0)3 20 43 69 85